24 janvier 2008

"Les fleurs de l'âge" d'Yves Jamait

Ne me dites pas qu'à peine éclose
La fleur de l'âge se flétrit
Je vis avec ce genre de rose
Au parfum tout juste fleuri

Le temps qu'il a mis à figer
Sur son regard quelques ridules
D'autres ont tenté de les cacher
En maquillage ridicule

Bien sûr la jeunesse suppose
Quelques atouts innocents
Qui font que le regard qu'on pose
Sur elle semble vite indécent

La facilité qu'une jupe
A de se lever me ravit
Mais voilà je ne suis pas dupe
De ces fausses facéties

Ne cherche pas à vouloir
Arrêter le temps
J'aime la beauté dont il te pare
Et dont je suis l'amant
Ne cherche pas à vouloir
Arrêter le temps
J'aime la beauté dont il te pare
Mmmh

Les filles de papier glacé
A peine au sortir de l'enfance
Viennent tout juste éveiller
Le plus sensible de mes sens

Elles ont pourtant la fraude habile
Dans leur refus d'être des mômes
Et trompent les yeux les plus subtils
De leur sensualité fantôme

Mais être une femme suppose
Bien d'autres arguments
Que ceux que ces filles exposent
Inexorablement

Si ton corps galbe cette jupe
C'est mon regard que tu ravis
Mon âme que tu préoccupes
Et mon corps qui crie merci

Posté par lovive à 15:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur "Les fleurs de l'âge" d'Yves Jamait

    Superbe poème ... j'adore !!!
    Bisous
    Adré

    Posté par Adré, 24 janvier 2008 à 15:56 | | Répondre
  • Beau Poeme. Contexte "hasardeux" de le poster aujourd'hui ?

    Posté par freDeric, 24 janvier 2008 à 18:21 | | Répondre
  • c'est une chanson!

    pour les petits curieux qui aiment la poésie en musique n'hésitez pas, il est géant ce petit bonhomme!

    Posté par ju, 24 janvier 2008 à 21:36 | | Répondre
  • ecoutez

    http://www.youtube.com/watch?v=ylZpoBIEMyU

    Posté par , 24 janvier 2008 à 21:39 | | Répondre
  • Très beau poème en effet...

    Posté par sister for ever, 25 janvier 2008 à 14:30 | | Répondre
  • sur elle, un ange veille.dors, belle enfant !

    Posté par becassine, 30 janvier 2008 à 14:57 | | Répondre
  • En musique

    Voilà seulement que je me rends compte qu'il y avait un lien musical dans le com de ju... C'est vrai qu'il est génial Yves Jamait! mais concernant ce poème, on pourrait - aussi - en imaginer d'autres mises en musiques, d'autres interprétations, selon l'état d'esprit..

    Posté par sister for ever, 06 février 2008 à 12:18 | | Répondre
Nouveau commentaire